9 bis Place de l'Église, 70100 Gray la Ville
Indisponible aujourd'hui
06 64 43 17 86
Jessica Lambeau
Hypnothérapeute à Gray la Ville
 
9 bis Place de l'Église, 70100 Gray la Ville
 
Indisponible aujourd'hui
 
06 64 43 17 86

Le suicide et les envies suicidaires

05 Mai 2022 Jessica Lambeau Informations

Quand on parle de suicide, il y a souvent un long silence qui l'accompagne...

Ce sujet "tabou" et "dérangeant" touche 1 personne sur 4.

Souvent nous pensons que le suicide est un choix et la personne qui passe à l'acte a vraiment envie de mourir alors qu'une personne qui tente de se suicider n’est pas poussée par un désir de mort. Elle vit une situation de grande détresse et cherche en fait à mettre fin à une souffrance insupportable. Dans la crise suicidaire, elle ne voit plus les possibilités qui existent de s’en sortir.

Le suicide n’est donc pas un choix, mais  plutôt une non-perception des autres choix !

"Si quelqu’un veut se suicider, rien ni personne ne peut l’en empêcher !"

Beaucoup de personnes ayant survécu à une tentative de suicide témoignent qu’elles ne voulaient pas mourir mais qu’elles espéraient que quelqu’un prenne conscience de leur mal-être et intervienne

 L’envie de vivre est tantôt rattrapée par l’envie d’y mettre fin, et inversement. Les proches, l’entourage, les professionnel-le-s de la santé et même des inconnu-e-s peuvent empêcher un suicide, et ce, même au dernier moment.

 

Certain pense que c'est lâche d'agir ainsi mais il faut être capable de se mettre à la place de la personne en question pour être en mesure de "juger" la situation.  

Certaines personnes réagissent mal face aux pensées suicidaires d’un proche ou d’un ami, soit parce qu'elles sont effrayées par le suicide, soit parce qu’elles sont en colère face à l’éventualité de perdre ce proche. Parfois même, elles peuvent augmenter la souffrance au lieu de la réduire, malgré leurs bonnes intentions. 

 

Les enfants aussi peuvent être toucher par les pensées suicidaires, la dépression également n'atteint pas que les adultes.

Le stress, la pression, le harcèlement scolaire et familial, le deuil, la séparation,...

Il y a plein de facteurs qui peuvent amener une personne à vivre un mal intense au point de penser/vouloir mettre fin à sa vie.

Parler de suicide à quelqu’un n’est pas incitatif. Au contraire, évoquer la problématique suicidaire avec une personne en mal-être pourra la soulager, l’inciter à parler et exprimer sa souffrance. Cela lui montrera que ce n’est pas un sujet tabou et pourra rompre son isolement face aux idées suicidaires.

Les idées et envies suicidaires sont passagères. Souvent, elles sont liées à une situation qui devient insurmontable et dont on ne trouve pas l’issue. Comme la dépression, les envies suicidaires se soignent et la prise en charge par des professionnel-le-s s’avère efficace.

De nombreux témoignages de personnes ayant surmonté une crise suicidaire démontrent qu’il est possible de retrouver le goût de vivre.

Si tu te retrouves dans ce cas ou que tu connais quelqu'un dans cette situation, tu n'es pas seul et tu peux être écouté, accompagner et/ou suivie. N'hésite pas à prendre rendez-vous pour en parler.


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.